• Diamant et Astérix : la France concurrente des Etats-Unis et de l'URSS

    Le 26 Novembre 1965 a lieu le premier lancement d'un satellite par la France. Son nom est Astérix et il a été lancé par une fusée Diamant.

    Diamant est le lanceur qui est l'aboutissement du programme de lanceur français "pierre précieuse". Ses prédécesseurs moins puissant ont été les fusées Agate, Topaze Emeraude, Rubis ou Saphir. Ces fusées ont servi à tester les réacteurs et les étages de la fusée Diamant.

    La première fusée Diamant est Diamant A. Cette fusée mesure 18.95 mètres de hauteur et pèse 18.4 tonnes. Elle possède trois étages. Elle est lancée depuis le centre spatial d'Hammaguir en Algérie entre 1865 et 1867. Elle a été lancée quatre fois dont un échec.

    La seconde fusée de la série est Diamant B. Cette fusée est plus puissante que la précédente grâce à la propulsion de son premier étage qui a changé. Elle mesure en tout 23.5 mètres et pèse 24.6 tonnes. Elle possède trois étages également. Elle est lancée depuis le centre spatial de Kourou en Guyane entre 1970 et 1973. Elle a été lancée cinq fois dont deux des lancements ont échoués.

    La troisième et dernière fusée Diamant est la fusée Diamant BP4 grâce à l'amélioration de son deuxième étage. Elle a été lancée trois fois en 1975 depuis Kourou. Le dernier lancement met fin aux programme Diamant.

    Le premier satellite qui a été lancé par Diamant A s'appelle Astérix. Il a été lance depuis Hammaguir en Algérie en 1965. Ce lancement permet à la France de devenir la troisième puissance spatiale après les Etats Unis et l'URSS. Astérix pèse 42 kilogrammes et il a été placé en orbite basse dont le périgée est à 527 kilomètres d'altitudes et l'apogée est à 1697 kilomètres. Il est aussi appellé A-1.

    Les autres satellites lancés par le programme Diamant sont Diapasson, Diadème, Castor et Pollux, Starlette..

     

    Diamant et Axtérix

    Les fusées du programme "pierres précieuses"

    Diamant et Axtérix

    La fusée Diamant au musée de l'air et de l'espace du Bourget

    Diamant et Astérix

    Le satellite Asterix

     

    « Image de la nébuleuse de la tête de chevalLe programme Europa : un "échec réussi" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :